logo
  • SYNDROME MÉTABOLIQUE ET DIABÈTE DE TYPE 2 : INTÉRÊT DE MICRONUTRIMENTS DANS LES ÉTATS D'INSULINORÉSISTANCE

    Par le Pr Anne-Marie ROUSSEL, Professeure Emérite de Biochimie Nutritionnelle, Université Grenoble Alpes, France

    La relation entre obésité, en particulier l’obésité abdominale et l’insulinorésistance est décrite depuis plus de 20 ans. Cause majeur de stress oxydant et d’inflammation, l’insulinorésistance augmente l’incidence du diabète de type 2 et de ses complications telles que rétinopathies, neuropathies ou glomérulopathies, ainsi que le risque de maladies cardiovasculaires et de troubles cognitifs.