logo
  • LA CURCUMINE : UN BIO-ACTIF AUX BÉNÉFICES THÉRAPEUTIQUES MULTIPLES

    Le curcuma, aussi appelé « safran des Indes » est une plante herbacée vivace, de la famille des Zingibéracées, originaire du sud de l’Asie. Dans la médecine ayurvédique le rhizome du curcuma, séché et réduit en poudre, est utilisé pour le traitement des voies respiratoires (asthme, hyperactivité bronchique, allergie), ainsi que pour certains troubles hépatiques, l’anorexie, les rhumatismes et les infections. Dans la médecine hindoue ancienne, le curcuma était utilisé pour les entorses.

    En médecine chinoise le curcuma est utilisé pour traiter les douleurs abdominales. En Orient, il a été traditionnellement utilisé pour son action anti-inflammatoire. Beaucoup de ses effets thérapeutiques ont été confirmés par des études scientifiques parmi lesquels des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anticarcinogènes, anti-microbiennes, thrombolytique, cardiovasculaires (protection
    contre les infarctus du myocarde), hypoglycémiantes et anti-arthritiques ont été observées. Les propriétés antioxydantes du curcuma sont liées à sa composition en composés phénoliques, rassemblés sous le nom de curcuminoïdes, dont le principal est la curcumine.

    Jusqu’à présent aucune étude réalisée chez l’animal et l’homme n’a montré de toxicité associée à l’utilisation du curcuma. Le curcuma est un colorant alimentaire autorisé depuis longtemps par la législation, sous la désignation E100.