• «Vitamine C et cancer, liaisons dangeureuses »

    Le débat sur le lien entre la vitamine C et le cancer est relancé par une nouvelle étude, publiée dans Cancer Research, qui confirme les effets délétères de la prise de cette vitamine pendant la chimiothérapie. Des chercheurs de l’Université de Columbia ont testé en laboratoire une importante variété de médicaments de chimiothérapie, associés à la vitamine C, dans un premier temps sur des cellules puis sur des souris. Ils ont observé que tous les traitements étaient moins efficaces quand les cellules avaient été prétraitées avec de la vitamine C. Le taux de destruction des cellules prétraitées a été de 30 à 70 % inférieur par rapport aux cellules non traitées. Ces résultats ont été confirmés en implantant des cellules cancéreuses chez des souris: les tumeurs se sont développées plus rapidement chez les rongeurs sur lesquels avaient été greffées des cellules cancéreuses prétraitées avec de la vitamine C.

    NR: Et heureusement! ca prouve bien le pouvoir antioxydant de la Vitamine C. De même tout spécialiste en micronutrition sait qu’il ne faut pas donner des antioxydants en supplémentation pendant la phase active d’un cancer, celui ci utilisant les antioxydants pour son propre compte CQFD!

    Selon les chercheurs, la vitamine C réduirait les effets thérapeutiques des anticancéreux pour une raison simple : certaines classes de médicaments utilisées en chimiothérapie ont « pour objectif de produire des radicaux libres oxygénés très réactifs qui conduisent à la mort de la cellule cancéreuse. Or la vitamine C pourrait réagir avec les radicaux libres, ce qui permettrait à la cellule de survivre malgré le traitement de chimiothérapie ». Toutefois avant de recommander aux patients traités par chimiothérapie de limiter leur consommation de vitamine C, les scientifiques estiment indispensable que d’autres travaux de recherche soient menés sur cette question.